Le vin dans l'histoire

Au commencement

Le vin et l'histoire

Le vin au cours des siècles

Après avoir subi une lente évolution durant plusieurs dizaines de millions d'années, la vigne est maintenant cultivée sur tous les contients. Cependant, à l'ordigine, lorsque les climats étaient plus doux, la vigne s'était surtout établi en Extr^me-Orient, au Groenland, en Islande et jusqu'en Alaska.

Bien que, depuis toujours, l'Homme consomme les fruits de la vigne, ce n'est qu'au début de l'agriculture (il y a environ 7 000 ans) que le vin fut découvert, de manière fortuite, en faisant fermenter des baies de raisins.
En se basant sur la légende de Noé, les légendes indiennes ainsi que le mythe de Bacchus, on peut supposer que le vin fut découvert en Orient.

 

Le vin en Gaule

Le vin au moyen age

Les vendanges au moyen age

Dans l'antiquité, comme il n'existait pas de méthode de conservation, le vin n'avait pas grand chose à voir avec celui que nous connaissons actuellement. Paradoxallement, même à cette époque, le vin (produit dans le bassin Méditerranéen) était exporté, souvent par bateau, à destination de l'Angleterre et des coins les plus reculés de Gaule.
En effet, les chefs gaulois étaient de grands amateurs de vin et n'hésitaient pas à dépenser des fortunes contre quelques amphores du brevage.

 

Du vin gaulois au vin d'aujourd'hui

La fabrication des tonneaux

La fabrication des tonneaux

Afin de produire plus et plus facilement du vin, les gaulois ont importé la vigne en Gaule. L'adaptation de la vigne aux différents climats de la Gaule, ainsi que la sélection progressive et méticuleuse des variétés et l'évolution des méthodes de cultures ont conduit l'acclimation des cépages sur tous les continents. A partir de ce moment là, certaines régions se mirent à cultiver particulièrement certains cépages, mieux adaptés à leur terroir.

 
 

Le vin, la vigne ...